Le pique-nique, grand moment de partage et de convivialité

Publié le 12.05.2017
Le pique-nique, un concept simple… un repas pris en plein air, au cours d’une promenade, où simplicité rime avec convivialité !
© Clotilde Duvoux -
Jardins du château de Breteuil - IDF

Mais à quand remonte l’habitude du pique-nique ? Quelle est l’étymologie du terme ? S’agit-il d’une forme universelle de partage de repas ?

Dès l’Antiquité, l’art de déjeuner sur l’herbe était pratiqué. Virgile évoque déjà dans ses Bucoliques ses pâtres qui déjeunaient de peu de choses dans les pâturages.

L’étymologie du mot « pique-nique » vient d’ailleurs de piquer, synonyme du verbe « picorer » utilisé au XVIIe siècle, de nique, « chose sans valeur » en ancien français (fin du XIIIe siècle). Pique-niquer consisterait donc à grignoter de petites choses "par ci, par là",  manger un peu de chacun des plats.

Du Moyen Âge au XVIIIe siècle, on prend ses repas souvent à l'extérieur, dans les champs chez les paysans, en forêt chez les nobles à la chasse ou en voyage. La pratique du déjeuner sur l’herbe se répand véritablement au XVIIe siècle, popularisé par l’aristocratie tel un véritable art de vivre, pour atteindre son âge d’or au XIXe siècle où il est célébré dans la littérature (Stendhal, Zola, Maupassant) et la peinture (Manet, Monet...). Le pique-nique est à cette époque l’occasion de renouer avec les plaisirs champêtres et une certaine forme de bucolisme, dans une ère marquée par l’industrialisation.

© Jean-Marie BOUBEL -
Villa Burrus - Grand Est

Aujourd'hui, du repas en famille ou entre amis à la garden-party, le pique-nique se décline à l’envie pour avant tout cristalliser un moment de partage et de convivialité en communion avec la nature. Les Rendez-vous aux jardins sont une nouvelle invitation pour un déjeuner sur l’herbe. De très nombreux parcs et jardins offrent la possibilité de pique-niquer, parfois autour d’une animation particulière comme au Domaine de Sceaux (Hauts-de-Seine) avec un pique-nique impressionniste ou au Jardin Médiéval de Bazoges en Pareds (Vendée) ou au Parc de la Villa Burrus (Haut-Rhin) avec un pique nique musical… Laissez-vous tenter !