D'illustres peintres inspirés par le jardin

Publié le 18.05.2017
Les jardins : inépuisable source d'inspiration des peintres...

«J’ai mis du temps à comprendre mes nymphéas… Je les cultivais sans songer à les peindre… Un paysage ne vous imprègne pas en un jour… Et puis, tout d’un coup, j’ai eu la révélation des fééries de mon étang. J’ai pris ma palette. Depuis ce temps, je n’ai guère eu d’autre modèle» - Claude MONET

Des fresques de Pompéi aux toiles de Monet, en passant par les miniatures médiévales, le jardin inspire depuis longtemps peintres et enlumineurs. Qu’il soit mythologique (le jardin des Hespérides, de Flore ou de Pomone), biblique (le jardin d’Eden, de Gethsémané), symbolique (de l’amour courtois, de l’abondance) ou simple motif, le jardin est une source inépuisable pour les artistes, dont les nombreuses interprétations mêlent allégrement réalité et imaginaire.

C’est au XIXe siècle que le jardin reçoit ses lettres de noblesse avec les impressionnistes qui, soucieux des effets de lumière et du temps, s’approprient la flore pour en faire le sujet principal de leur toile. Témoins de leur époque, les artistes montrent à travers leur engouement pour ce nouveau motif, les changements sociaux et politiques qui s’opèrent. Au 19e siècle, le développement des jardins publics, ce lieu de rencontre et de partage, devient l’espace public incontournable de la IIIe République et fait ainsi le sujet de nombreux tableaux. La foule citadine se déplace pour écouter de La Musique aux Tuileries (Edouard Manet, 1862), se promener dans les allées du Jardin potager à l'Hermitage (Camille Pissaro, 1879), ou encore explorer les anciens parcs royaux comme L’aqueduc de Marly (Alfred Sisley, 1874).

Ce sujet traverse le mouvement impressionniste et ne cesse dès lors d’apparaitre dans les chefs d’œuvres du XXe siècle : Le Jardin du Luxembourg de Henri Matisse (1901), Maisonnette dans un jardin de Pablo Picasso (1908), Le Jardins aux tournesols de Gustav Klimt (vers 1912) en sont quelques exemples.

Visitez les nombreux jardins qui ont inspirés les peintres impressionnistes lors des Rendez-vous aux Jardins :
Découvrez les célèbres potagers peints par Camille Pissaro et Paul Cézanne dans le quartier de l’Hermitageà Pontoise (Val d’Oise), Agriculture, vignes et cultures maraichères, ce quartier isolé de l’Hermitage a beaucoup inspiré le mouvement impressionniste. 

Venez à la découverte du domaine de Saint-Cloud, un belvédère surplombant la Seine et Paris qui offre aux amateurs d’art de jardins, un parc de 460 hectares dessiné par Le Nôtre et ses successeurs. Bosquets, fontaines, cascades et souvenir des fêtes ont souvent été mis en valeur dans des peintures impressionnistes. 

En 1899, Jules Gravereaux créa la première roseraie moderne, la roseraie du Val-de-Marne à L'Haÿ-les-Roses. Grâce à lui est née une véritable religion des roses, la Rhodosophie. Source d’inspiration pour le mouvement impressionniste, notamment pour Charles-Paul Renouard, venez découvrir la collection et l’histoire exceptionnelles des roses anciennes de la Roseraie.

   

 Le jardin du musée des impressionnismes Giverny (Eure), conçu en 1991 par le cabinet Reichen et Robert puis fleuri par le paysagiste Mark Rudkin, ne se laisse découvrir qu’au fur et à mesure de la déambulation.

     

 Découvrez ou re-découvrez les célèbres jardins qui ont inspirés les peintres en ce moment et jusqu’au 4 juillet, au Grand Palais avec l’exposition « Jardins » .